La médiation familiale est une technique permettant de résoudre les conflits entre les membres d’une famille sans passer par un tribunal. Elle peut être utilisée en cas de désaccord entre des couples qui se séparent ou qui divorcent. Elle est également utile pour résoudre les problèmes entre héritiers lors du partage d’un héritage. Dans cet article, découvrez-en quoi consiste exactement ce service et comment il peut être avantageux.

Qu’est-ce que la médiation familiale et à quoi sert-elle ?

La médiation familiale est un service qui vise à apporter des solutions aux conflits qui surviennent en matière de droit de la famille, afin que les parties puissent parvenir à un accord extrajudiciaire. L’objectif de la médiation familiale est de permettre aux personnes impliquées dans le conflit de négocier le meilleur accord possible pour tous. Le médiateur familial intervient pour faciliter la communication entre les parties afin qu’elles soient suffisamment informées des possibilités offertes par leur conflit. 

Le rôle du médiateur familial est de tenter de rapprocher les parties, dans un souci de neutralité et d’impartialité. Il mène les négociations, mais ne prend aucune décision concernant les accords. Les personnes impliquées dans la médiation familiale décident des questions qu’elles veulent négocier et des termes de l’accord.

Avantages de la médiation familiale

L’un des principaux avantages de la médiation familiale est qu’elle prend généralement moins de temps qu’une procédure judiciaire. En outre, la médiation familiale est plus économique. Les coûts de la médiation familiale sont partagés entre toutes les personnes impliquées dans la médiation, ce qui réduit la facture pour chacune d’entre elles. 

Il n’existe pas de critère unique pour déterminer le montant des honoraires d’un médiateur. En général, les médiateurs familiaux informent de leurs honoraires avant le début de la médiation. Dans certains cas, il est également possible de bénéficier de la médiation familiale par les services sociaux.

La médiation familiale favorise l’autodétermination et l’engagement des parties concernées. Le respect de ce qui a été convenu est généralement plus simple lorsque les parties ne se sentent pas obligées de se conformer à une décision de justice dont l’une d’entre elles se sent lésée. 

Le processus de médiation réduit également les effets négatifs que le conflit pourrait avoir sur la famille. D’une part, il permet d’atténuer ou d’arrêter l’escalade du conflit. D’autre part, elle évite d’exposer les enfants à un processus toujours douloureux.

Un autre avantage majeur de la médiation familiale est qu’elle permet de réduire les tensions et le stress émotionnel liés aux conflits familiaux. Les médiateurs familiaux créent l’atmosphère nécessaire pour encourager le dialogue et réduire les tensions. En outre, ils s’emploient activement à rétablir une négociation active et constructive.

Ce dernier avantage de la médiation familiale est très intéressant si les personnes impliquées doivent rester en contact les unes avec les autres. C’est le cas des couples ayant des enfants en commun ou des héritiers appartenant à la même famille.